0215

Depuis mon Paradis.

Alors, tu as vu, ou plutôt tu as lu, on reparle des paradis fiscaux. Les articles précisent que plus de 1500 sociétés du CAC 40 détournent leur impôt, de façon très légale, au soleil du Costa Rica ou dans la grisaille –toute relative- du Luxembourg.

Ne cherche pas à comprendre. Tu n’en as pas les moyens financiers et informatiques. Tu n’as pas programmé les algorithmes de la combine dans ta pauvre tête de citron pressé. Ne sois pas pressé non plus de voir ces pratiques changer.

Toi, tu es là pour bosser, cotiser, baisser ton train de vie, voire ton pantalon, et surtout fermer ta grande gueule. Non, mais, de quoi tu te mêles, à la fin ? Puisqu’on te dit que c’est légal… de priver la France, ton pays, de ces petits 90 MILLIARDS qui manquent cruellement à son budget.

Comment feraient-ils pour survivre, tous ces actionnaires, ces grands patrons parachutables, s’ils étaient un jour privés du privilège de te rouler dans la farine et de ne te laisser que quelques rares miettes du pain qu’ils ne veulent en aucun cas partager. Tu ne voudrais quand même pas qu’ils soient dans le pétrin… Allez, au boulot mon vieux, et surtout fais de ton mieux pour améliorer les performances de ton entreprise, sinon, tu le sais, ils sont nombreux ceux qui attendent devant la porte.

Arrête un peu de demander une augmentation, synonyme de reconnaissance de ton implication. Ça va l’énerver, ton patron, pendant sa sieste aux Iles Marshall. Bosse et tais-toi. Sois fort et garde ton amertume pour toi. Baisse la tête et les yeux sur ton écran d’ordi, ne regarde pas ta montre, ce n’est pas une Rolex (ça confirme bien que tu as raté ta vie) et fais des heures supplémentaires sans lesquelles l’entreprise va être condamnée à geler encore les salaires pendant les trois prochaines années. Ou alors ton patron syndiqué au Yacht-club des Seychelles n’aura plus les moyens d’allumer son barreau de chaise made in Panama. Avec tes collègues, est-ce que tu as pensé à organiser une collecte pour lui souhaiter sa fête, le 29 octobre, à Narcisse ? Propose à ton comptable de lui verser ton 13ème mois, si tu en as un, tu seras moins embêté pour savoir comment le dépenser.

 

Au fait, en cherchant bien, tu dois bien avoir un bonnet rouge qui ronge son frein sur une étagère. Tu le mets quand ?