SNAG-7

Comme tous les parents, ils attendaient dans ljoie la naissance de leur petit Titouan. Leur petit garçon est arrivé, mais bien trop tôt, après seulement 25 semaines de grossesse, ne pesant que 865 grammes. Lorsqu’un bébé « grand prématuré » se présente dans ces conditions, la technologie médicale et le savoir-faire des services de néonatalité parviennent parfois à faire des miracles.

Mais voilà, Titouan présente à la naissance une hémorragie cérébrale sévère, ce qui signifie que s’il parvient à survivre grâce à l’assistance médicale, il devra vivre avec un handicap lourd, voire très lourd. Il est condamné à vivre avec, dès le départ, une peine à perpétuité.

Que dire de ses parents qui sont eux aussi condamnés à avoir de la peine toute leur vie ? Leur vie ne prend pas le chemin qu’ils avaient envisagé.

Mais où est donc le bon sens ? Mais où se trouve l’humanité ? Ils se sont cachés derrière des machines à maintenir la vie malgré tout. Et le corps médical se cache lui aussi derrière ces machines et la tentation de réussir « l’exploit ».

A nous tous de réagir pour éviter d’infliger à cette famille cette double peine.